Mauvaise circulation sanguine : comment l’expliquer et la soigner ?

mauvaise circulation sanguine

Plusieurs facteurs peuvent favoriser une mauvaise circulation sanguine. Bien qu’énormément répandues, ces insuffisances circulatoires sont encore méconnues et bien souvent mal appréhendées. Nos experts vous expliquent quels sont les symptômes d’alerte et les solutions possibles des troubles de la circulation veineuse.

Comprendre l’importance d’une bonne circulation sanguine

Tout part du cœur qui grâce à son pouvoir de pompe puissante, envoie le sang oxygéné dans tout l’organisme pour nourrir toutes nos cellules. Lorsque nous sommes debout et en mouvement, le retour du sang vers le cœur est facilité par la compression des vaisseaux de la plante des pieds qui propulsent le sang vers le haut du corps.

Cette action est accompagnée par la contraction du diaphragme et des muscles à divers niveaux qui exerce une pression sur la paroi des veines, jouant ainsi un rôle important dans l’ascension du sang.

Il est vital que le sang circule normalement dans toutes les parties du corps humain. Toutefois il arrive que cette irrigation ne soit plus performante et entraîne une stagnation du liquide sanguin au niveau des veines superficielles avec pour conséquences un effet de jambes lourdes et de fourmillements.

Certaines zones non desservies correctement favorisent l’apparition des symptômes comme la perte de mémoire, les étourdissements et les acouphènes.

Quels facteurs expliquent la mauvaise circulation sanguine ?

Lorsque votre système cardiaque est faible, il n’a pas la puissance nécessaire pour pomper le sang jusqu’aux extrémités des membres du corps. À cela peuvent s’ajouter des troubles de la circulation veineuse. Une situation qui se traduit par un réseau de vaisseaux sanguins fragiles qui a du mal à jouer son rôle d’irrigation sanguine. L’hérédité et l’âge jouent également un rôle favorisant. En effet, avec l’âge, les veines deviennent de moins en moins élastiques. Les femmes (57%) bien plus que les hommes (26%), sont touchées par les problèmes de mauvaise circulation sanguine.

La sédentarité, le tabagisme, le surpoids, l’hypertension artérielle et une mauvaise alimentation contribuent aussi au dérèglement de la circulation du sang.

Les premiers signes annonciateurs sont une sensation de pesanteur dans les jambes, la dilatation des veines supérieures (due au défaut d’évacuation de la pression sanguine) et l’apparition d’un œdème. Ces symptômes sont caractéristiques d’un mauvais retour veineux ou d’une insuffisance veineuse. La personne ressent alors des picotements dans les jambes. Ils sont accentués par les effets de distension des parois veineux qui entraînent les fourmillements et les crampes musculaires. Dans certains cas, on note une varice qui n’est rien d’autre qu’une veine qui ne joue plus son rôle, car le sens du sang s’y est inversé.

Comment améliorer la circulation sanguine ?

Les symptômes du dérèglement du flux sanguin ne sont pas irréversibles. Afin de favoriser une bonne circulation sanguine dans l’organisme, vous pouvez vous aider des compléments alimentaires à base d’association de plantes. Privilégiez le ginkgo biloba et la vigne rouge dont les propriétés antioxydants sont utilisées dans la phytothérapie pour remédier aux problèmes de mauvaise circulation sanguine.

Préférez les formules certifiées bio. Elles sont 100% d’origine naturelle et les plantes qui entrent dans leur composition sont cultivées dans le respect de l’environnement, sans engrais chimiques et sans pesticides. Les différents produits sont déclinés en comprimés gélules ou en tisane.

Par ailleurs, l’activité physique et un régime alimentaire sain demeurent toujours des incontournables pour prévenir les symptômes de troubles de la circulation veineuse ou du dysfonctionnement du système circulatoire. Il faut donc beaucoup bouger et s’hydrater suffisamment.